Select Page

Politique : Un référendum en Turquie

Politique : Un référendum en Turquie

Politique : Un référendum en Turquie

Le 16 avril, en Turquie, il y a eu un référendum pour donner une « hyperprésidence » au président Recep Tayyip Erdogan. Ça veut dire qu’il va pouvoir contrôler l’exécutif, le législatif et le judiciaire.

51,3 % des Turques ont dit « oui » dans ce référendum. Selon Erdogan, « Le pays a pris une décision historique ».

À Istanbul et à Ankara, le « non » a gagné. Dans ces deux villes, les Turcs sont pour les partis islamistes. Après l’annonce des résultats du référendum, les habitants d’Istanbul ont commencé à protester contre la victoire d’Erdogan. L’opposition, le CHP (un parti social-démocrate) et le HDP (un parti prokurde) parlent de fraudes pendant le référendum.

L’Europe observe la situation avec inquiétude. Après une reforme constitutionnelle, en Turquie, la séparation des pouvoirs ne va plus exister.

Dans quelles situations on organise des référendums dans votre pays ?

 

Vocabulaire :

Une annonce – une action de communiquer, publier des informations

Une opposition – des personnes et des partis qui sont contre le gouvernement

Une fraude – une falsification, une erreur faite intentionnellement

Une inquiétude – une peur provoquée par l’incertitude

 

 

 

Pin It on Pinterest